DUODAY 2021 : Une journée à la Mission Locale Nord-Est 77

19 Nov 2021 | Informations | 0 commentaires

duoday-2021
Cette année, nous avons eu le plaisir de participer au DUODAY dans le cadre de la semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées. Le DUODAY est une journée d’immersion et de découvertes, qui vise à accueillir des personnes en situation de handicap et leur faire partager notre activité. C’est aussi une expérience riche qui permet à chacun de contribuer à l’inclusion de ce public. Il existe toutes sortes de handicap, ils ne sont pas toujours visibles et ne portent pas forcément de nom, mais ils sont pourtant une gêne dans le quotidien de certaines personnes et peuvent être un frein pour leur insertion professionnelle. Hier, jeudi 18 novembre 2021, nous avons accueilli dans nos locaux : Diakité DJENABA, Sylvaine CLEMENT et Dounia BOUROSAIN. Très satisfaites du temps passé à nos côtés, elles ont accepté de nous en dire un peu plus sur leur parcours, leur handicap et leur journée.

Diakité DJENABA, 24 ans – Atteinte de la Drépanocytose

Je suis drépanocytaire SS Hétérozygote. C’est la forme la plus avancée de la Drépanocytose : maladie génétique qui affecte les globules rouges, responsables du transport de l’oxygène dans le sang. C’est une maladie grave qui déclenche des crises osseuses (il m’arrive d’avoir mal aux os). A cause de ça, j’ai fait un AVC à l’âge de 3 ans, j’ai été paralysé du côté droit de mon cerveau. Depuis j’ai des difficultés de compréhension et de mémoire. Dans le milieu professionnel, ce n’est pas toujours évident. Il m’arrive souvent d’avoir des douleurs musculaires, j’ai des difficultés à manipuler les objets et je me fatigue vite. Mais je m’adapte à mon cadre de travail et aux missions qui me sont demandées. Je vais à mon rythme. Je sais que j’ai des problèmes de mémoire et de compréhension donc je note tout, tout le temps. Actuellement je suis en formation à distance chez Ligne et Formation pour devenir Illustratrice. C’est très pratique avec mon handicap, parce que je n’ai pas besoin de me déplacer et je peux la faire à mon rythme. Ma journée à la Mission Locale ? C’était sympa et très intéressante. J’ai été très bien accueillie et j’ai passé un très bon moment avec les personnes que j’ai rencontré. Je ne voyais pas la Mission Locale de cette façon. Il y a pleins de métiers cachés en dehors de celui des conseillers et ils sont tous très intéressants.

Sylvaine CLEMENT, 50 ans – Atteinte d’Arthrose dégénérative 

J’ai été préparatrice en pharmacie pendant 32 ans, mais suite à des soucis de santé, j’ai été obligée de changer de métier. Je suis atteinte d’arthrose dégénérative aux genoux et aux hanches, il m’est donc impossible de rester debout toute la journée. Je suis actuellement en reconversion professionnelle pour un poste plus sédentaire comme Agent administratif. Ma journée à la Mission Locale ? J’ai été en duo sur le poste de Conseillère d’insertion professionnelle. Nous avons reçu un jeune dans le cadre de son accompagnement qui voulait en savoir plus sur les aides proposées. Et la rencontre avec l’équipe, m’a permis d’y voir plus clair sur mon projet. J’avais une petite appréhension concernant cette journée à la Mission Locale, mais au final je ne regrette pas du tout. Si c’était à refaire, ce serait avec plaisir !

Dounia BOUROSAIN, 20 ans – Reconnaissance RQTH

J’ai suivi un BTS Analyse de Biologie Médicale, mais je rencontrais beaucoup de difficultés pour effectuer les manipulations en laboratoire. J’avais aussi des problèmes de lenteur d’exécution. On m’a donc conseillé de faire une reconversion professionnelle et de demander la reconnaissance RQTH que j’ai obtenu en 2020. Ensuite j’ai effectué un DTS (Diplôme de Technicien Supérieur) en Imagerie médicale et radiologie thérapeutique, pendant lequel j’ai pratiqué plusieurs stages pour valider le diplôme. Mais là encore j’ai eu beaucoup de difficultés, cette fois c’était plus au niveau de la communication avec les autres : les collègues, les clients… J’ai donc refait ma demande de reconnaissance RQTH. A la suite de quoi, je me suis inscrite à la Mission Locale pour définir un nouveau projet professionnel, dans les métiers de laboratoire. Ma journée à la Mission Locale ? J’ai été en duo avec une conseillère. On a reçu un jeune en rendez-vous. C’était sa première fois à la Mission Locale. Et j’ai découvert des métiers intéressants surtout celui d’Assistant de gestion que je ne connaissais pas du tout.

0 commentaires

Laissez un commentaire