Laenaïc TAMARIAN : Portrait de Créateur N°5

14 Fév 2020

Laenaïc TAMARIAN assise à son bureau dans son institut de beauté
Le dispositif “Créer pour Entreprendre” de la Maison de l’Emploi et de la Formation Nord-Est 77, permet aux porteurs de projets de concrétiser leur projet de création d’entreprise, quels que soient leur âge ou leur statut. Nous souhaitons vous présenter aujourd’hui, le portrait de Laenaïc TAMARIAN, une jeune suivie par la Mission Locale, qui a ouvert son institut de beauté récemment à Meaux, grâce à ce dispositif.


Pour commencer comment avez-vous connu le dispositif “Créer Pour entreprendre” ?
Ma conseillère Mission Locale m’a reçu et m’a aidé dans la construction de mon projet. J’ai eu la chance de suivre des formations de perfectionnement (prothésiste ongulaire) qui ont été financées par la Mission Locale. Ma conseillère m’a encouragé à me lancer et m’a parlé d’un professionnel de la création d’entreprise au 2ème étage qui pouvait m’aider. Je ne savais pas que la Mission Locale pouvait également m’aider pour la création de mon entreprise.

Comment s’est passé votre première rencontre avec le conseiller en création d’entreprise ?
Ma première rencontre avec le consultant m’a mise en confiance. Il a su répondre à chacune de mes questions et me rassurer quant à la viabilité et la faisabilité de mon projet.

Qu’est-ce qui vous a convaincu d’intégrer le dispositif ?
J’ai toujours voulu créer mon propre salon, j’ai eu l’opportunité de le faire alors j’ai saisi cette occasion. Le fait que la Mission Locale m’encadre et m’encourage m’a permis de me lancer sereinement.

Quel est votre projet ?
Je souhaiterai créer un institut dans lequel on s’y sente bien, un endroit chaleureux. Mon institut est situé à Meaux (côté Hôpital).

Avez-vous fait d’autres formations pour consolider votre projet ?
Oui, j’ai eu l’occasion de faire un « Stage de Préparation à l’Installation » à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat à Meaux, j’ai beaucoup appris sur la gestion d’entreprise. Je suis également suivie par Mr BOUVIER Laurent de la CMA77.

Comment vous sentez vous à l’heure actuelle ? Confiante ou angoissée ?
Je me sens légèrement angoissée car c’est un nouveau départ professionnel. Mais je crois en ce projet, j’ai confiance en l’accompagnement de la Mission Locale et en leur soutien quotidien.

Pour finir avez-vous un message pour encourager d’autres personnes à entreprendre ?
Je souhaite à chaque personne de pouvoir s’épanouir dans leurs futurs projets professionnels. Il faut surmonter ses craintes et croire en ses projets. Lorsque l’on aime ce que l’on fait, beaucoup de choses sont réalisables.


Retrouvez l’institut de Laenaïc TAMARIAN au 2, impasse de la muette à Meaux, uniquement sur rendez-vous. Vous pouvez la contacter par téléphone au 07 66 41 00 45. 

0 commentaires